FAQ


ATTENTION : Cette FAQ n’a pas pour but de constituer une brochure médicale précise. Elle regroupe juste des questions que beaucoup de personnes me posent et auxquels je me retrouve souvent en position de répondre. Elle peut présenter des approximations bien entendu mais elle a été établi avec bienveillance. D’une manière générale, elle reflète une partie du savoir commun trans qui s’échange sur internet.

Vous pouvez aussi trouver un lexique sur les termes employés dans les communautés LGBTQIA+ et plus spécifiquement trans juste ici.






Une attestation psy est-celle nécessaire pour avoir accès à un THS ?
En aucun cas. Toute personne vous disant le contraire vous ment ou est mal informée

Quel·le·s practicien·ne·s peuvent me délivrer la toute première ordonnance (primo-ordonnance) pour obtenir mon THS ?
Dans le cas des traitements dits “féminisants” : un·e médecin généraliste OU un·e endocrynologue OU un·e urologue OU un·e gynécologue
dans le cas des traitements “masculinisants” : un·e endocrynologue OU un·e urologue OU un·e gynécologue

Suis-je obligé·e de prendre des anti-androgènes dans mon THS ?
Non, les anti-androgènes ne sont pas des hormones et ne devraient être envisagé sérieusement que pour :
– empêcher les érections
– anéantir la libido
(ceci est mon opinion de profane éclairée, les anti-androgènes peuvent également aider à tuer la Testostérone (T) le temps que les estrogènes fassent le boulot mais il convient en ce cas de ne pas les utiliser après que l’estradiol ait effectivement le taff)

C’est quoi l’estradiol ?
Le béta-estradiol est le nom de la molécule d’œstrogène responsable de la “féminisation des corps”

Si on prend pas d’anti-androgène, comment on fait ?
L’estradiol pris en quantité suffisante (pour avoir un taux sanguin similiaire aux moyennes des femmes cis) déclenche au bout de quelques mois de prise, une descente de la T au niveau des femmes cis.

Et la progestérone dans tout ça ?
La progestérone prise conjointement avec l’estradiol permet de contrebalancer les effets secondaires de celle-ci et une répartition des graisses plus harmonieuse. N’apparaissant que tardivement dans la puberté des femmes cis, on estime généralement qu’il ne faut commencer à la prendre qu’un an après l’estradiol pour un développement optimal de la poitrine.

Mais toi du coup, tu prend quoi ?
2 patchs de Vivelledot 100 changés 3 fois par semaine et 200mg de progestérone par jour 😉 Mais tout le monde a un corps différent, il faut faire plusieurs tests généralement avant de trouver le mix qui te convient 😉



2 commentaires pour “FAQ

  1. Voleo Ergo Poteo ( je le veux je le peux !! proverbe en latin de la patrie de Dante ( je suis à moitié rital ) vécu la bas 20 ans pour le boulot !)
    Bonjour je me présente Dominique ‘oui coup de chance c’est mon , vrai prénom! (un soucis de moins )
    67 ans et oui tout est possible!( oh cela ne fait que 60 ans que je veux devenir une nana) et pourtant ;cela à mal commencé
    un putain d’infarctus à failli m’emporté il y a 3 ans ( double pontage , et une infection nosocomiale au poumon , plus perdu 30 kg , et pas mal d’hosto ! but I’m still alive et, et pourtant logiquement je devrais etre mort !
    j’ai enfin commencé mon traitement qui marche plutôt bien ç 67 ans je deviens enfin femme !!

    Traitement et parcours
    1 an de prise de Vivelledot 100 micro 2 patch par semaine 24h en place chacun
    2 sprironolactome tous les soirs pas d’effet secondaire , mais super bien suivi par ma toubib généraliste qui humainement génial !
    3. UN psy vraiment tout aussi génial qui a accepté de me reprendre lorsque je suis sortie de ma longue période HS
    contrairement à ce qui est indiqué oui une attestation psy est obligatoire pour votre endocrinologue, perso mon psy ma suivi pendant 4 ans avant de me donner un blanc seing pour l’ando

    bon nous arrêtons ce soir , je suis crevé “merci à vous de me lire !
    ps pour la maîtresse de maison ” je souhaiterais que tu me contacte un truc à te proposer
    ps : j’adore tes vidéo , et je maintiens que tu es un mélange de sensibilité et d’intelligence hors norme !
    alors c’est quand tu veux
    Domie

    1. Bonjour Domie!
      Merci pour ton témoignage !
      Ceci étant dit, je continue à le soutenir : une attest’ psy n’est pas obligatoire pour les endocrinologues 😉 (genre vraiment pas : la Haute Autorité de la Santé dit qu’elle préfère quand c’est fait comme ça mais dans la pratique un.e généraliste peut prescrire un THF sans aucune attestation de psy et de toute façon la HAS est en direct contrindications avec l’Union Européenne et l’OMS donc bon ^^). En revanche certain.e.s endocs pensent que c’est encore obligatoires et d’autres mentent tout simplement ou préfèrent se couvrir “juste au cas où”
      J’arrive pas bien à comprendre ton premier PS par contre hahaha ^^ Tu as un truc à me proposer ? Go DM Twitter peut-être ? ^^
      Merci encore en tout cas du soutien ♥

Laisser un commentaire

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

0